Crédit et rachat de crédits en France: crédit consommation, prêt à taux zéro, crédit auto, logement, prêt personnel, prêt immobilier au meilleur taux

Organismes de crédit et de rachat de crédit en France : prêt immobilier, crédit à la consommation, crédit professionnel, prêt personnel, crédit logement, prêt relais et assurance de prêt

Simulateur et comparateur de prêt immobilier

Vous souhaitez obtenir le prêt immobilier au taux le plus bas du marché pour acheter un bien neuf ou ancien ou pour renégocier votre crédit. Notre comparateur de prêt immobilier en ligne vous permet de comparer en détail plusieurs offres de grandes banques (les mensualités, le taux du prêt, le coût total du crédit, l’assurance de prêt, …) et de trouver la meilleure offre de financement pour votre projet. Devis gratuit et sans engagement.
Vous pouvez emprunter même sans apport personnel et bénéficier un accompagnement personnalisé, un accès simplifié aux Prêts Aidés.

Loi Murcef : Code de la Consommation L 321-2: "Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argents".
Loi Lagarde / LCC : Code de la Consommation L.311-5: "Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager."

Organismes de crédit: prêt immobilier hypothécaire, crédit à la consommation, rachat de crédit surendettement, crédit logement, prêt relais

 

 

Crédit et surendettement : Crédit à la consommation, Crédit immobilier, Surendettement, Crédits hypothécaires

 

Crédit et surendettement :

  • Crédit à la consommation
  • Crédit immobilier
  • Surendettement
  • Crédits hypothécaires.

 

Crédit à la consommation

 

Le crédit à la consommation concerne les opérations autres que celles liées à l'immobilier.

Le montant des crédits est compris entre 200 € et 75.000 € , et la durée de remboursement est supérieure à 3 mois.

Différents types de crédit :

  • Crédit affecté :
    Le crédit affecté est accordé par un établissement de crédit ou une banque. Il est lié à l'achat d'un bien mobilier (crédit voiture par exemple) ou d'une prestation déterminée. Il est souvent contracté sur le lieu de vente lors de l'achat.

  • Prêt personnel :
    Le prêt personnel est accordé par les banques et les établissements de crédits.
    L'emprunteur est libre d'utiliser le montant de son crédit comme il l'entend, il n'a pas à l'affecté à un achat déterminé.
    Comme pour les autres crédits à la consommation, le prêteur doit informer au préalable l'emprunteur avant d'établir un contrat de crédit.

  • Crédit renouvelable ou revolving :
    Le crédit à la consommation, appelé également "crédit permanent", "crédit revolving" ou "crédit reconstituable", consiste à mettre à la disposition de l'emprunteur une réserve d'argent qu'il pourra utiliser selon son gré. Cette réserve diminue quand l'emprunteur l'utilise et elle se reconstitue progressivement quand il rembourse son crédit. Ce crédit peut être couplé avec une carte de crédit.

  • Location avec option d'achat (LOA) :
    La location avec option d'achat (LOA), également appelée location avec promesse de vente, crédit-bail ou leasing. Elle est utilisée pour l'achat de véhicule ou pour d'autres biens d'équipement.
    Elle fait partie des crédits à la consommation et permet à un consommateur de louer un bien. De plus, il pourra, à la fin du contrat de location et s'il le souhaite, acheter le bien qu'il a loué pour une valeur résiduelle.

  • Crédit gratuit :
    Un crédit est gratuit si son taux d'intérêt est nul et que la somme remboursée est égale à la somme empruntée.
    Il est proposé sur le lieu de vente et le professionnel qui le propose doit garantir au client de payer le produit au meilleur prix.

  • Carte privative :
    La carte privative est une carte de crédit distribuée par une enseigne de la distribution et dont l'utilisation est limitée aux points de vente de la chaîne ou du réseau.
    La carte permet généralement de régler des achats soit au comptant, soit à crédit.
    Elle est également utilisée comme carte de fidélité par les enseignes.

  • Microcrédit personnel :
    Le microcrédit personnel est accordé aux personnes généralement exclues du système bancaire classique, du fait de leurs revenus trop faibles ou de la fragilité de leur situation professionnelle.
    Il a généralement pour objet l'acquisition de bien ou service permettant d'améliorer la situation de l'emprunteur à travers un projet personnel.
    Il est différent du microcrédit professionnel qui est accordé aux personnes exclues du marché du travail pour créer ou développer une activité professionnelle.

  • Prêt étudiant garanti par l'État :
    Le prêt étudiant Oséo est un crédit à la consommation accordé à un étudiant pour financer ses études. Il s'agit d'un prêt garanti par l'État, qui ne nécessite pas d'autre caution. Il permet un remboursement différé qui permet à l'étudiant de ne rembourser son prêt qu'une fois ses études terminées.

Crédit immobilier

  • Prêt immobilier classique
    Le prêt immobilier classique est un prêt proposé par un établissement bancaire à un ménage qui souhaite effectuer une opération immobilière. Ce prêt n'est pas réglementé, et peut être utilisé notamment pour l'acquisition d'un logement, d'un terrain ou d'une résidence secondaire, mais aussi pour le financement de travaux sur une propriété. L'établissement bancaire transmet par courrier une offre de prêt au particulier qui disposera alors d'un délai pour l’accepter ou non.

  • Prêt à taux zéro (PTZ+)
    Le prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) s'adresse aux personnes, sous conditions de ressources, souhaitant acquérir leur 1ère résidence principale. Le logement doit être neuf et respecter un certain niveau de performance énergétique. Cependant, un PTZ+ peut parfois financer certains logements anciens. Le PTZ+ ne finance qu'une partie de l'opération et doit être complété par d'autres prêts immobiliers ou des apports personnels.

  • Prêt épargne logement : utilisation du plan épargne logement
    Le plan épargne logement (PEL), ouvert depuis le 1er mars 2011, est une épargne bloquée qui, quand son terme est atteint (4 ans) peut être utilisée de plusieurs façons. Il peut ainsi soit être clôturé, soit être poursuivi, soit permettre d'obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. L'obtention du prêt permet également au souscripteur de bénéficier d'une prime versée par l'État.

  • Compte épargne logement
    Le compte épargne logement (CEL) permet à son titulaire, sous conditions, d'obtenir un prêt bancaire à un taux préférentiel, pour réaliser notamment un investissement immobilier ou des travaux dans son logement, ainsi qu'une prime d'épargne versée par l'État.

  • Prêt conventionné
    Le prêt conventionné classique est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l'État. Il peut financer jusqu'à l'intégralité du coût de la construction ou l'achat d'un logement neuf ou ancien, mais aussi certains travaux d'amélioration du logement. Il est remboursable avec intérêts et peut donner droit à l'aide personnalisée au logement (APL).

  • Prêt d'accession sociale (PAS)
    Le prêt d'accession sociale (PAS) a été institué pour favoriser l'accession à la propriété des ménages aux revenus modestes. Il est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l'État pour financer la construction ou l'achat d'un logement, avec ou sans travaux d'amélioration. Il est remboursable avec intérêts et peut financer jusqu'à l'intégralité du coût de l'investissement.

  • Prêts complémentaires
    Pour financer l'acquisition d'un logement, certains prêts peuvent compléter le prêt principal ou l'apport de l'emprunteur. Les prêts complémentaires présentés dans cette fiche peuvent se cumuler entre eux.
    • Prêt "Action Logement" (ex-1 % Logement) 
    • Prêt "aux fonctionnaires"
    • Prêt "des collectivités territoriales"
    • Prêts des caisses de retraite complémentaire et des mutuelles

Crédits hypothécaires

  • Crédit assorti d'une hypothèque
    Un crédit classique, comme un crédit immobilier par exemple, peut être assorti d'une hypothèque. Cette hypothèque nécessite un acte notarié. L'hypothèque est une garantie qui porte sur un bien immobilier. Le créancier, s'il n'est pas payé dans les délais prévus, pourra obtenir la saisie de l'immeuble pour se rembourser.

  • Crédit hypothécaire rechargeable
    Le crédit hypothécaire rechargeable consiste à ce qu'une hypothèque, garantie d'un emprunt immobilier initial, puisse également garantir un prêt à la consommation. Pendant le remboursement du prêt immobilier, l'hypothèque est rechargée, c'est-à-dire réutilisée pour garantir d'autres emprunts. Un seul bien immobilier sert donc de garantie pour plusieurs prêts dans la limite du montant initial de l'hypothèque. Il impose des formalités dont l'intervention d'un notaire.

  • Prêt viager hypothécaire
    Le prêt viager hypothécaire concerne les personnes physiques qui sont propriétaires de leur résidence principale et dont les ressources ou l'état de santé ne permettent pas l'accès à l'emprunt.
    Il permet au propriétaire de transformer son bien en liquidité pour financer un projet personnel (achat d'un véhicule, réfection de toit), mais en aucun cas un projet professionnel.
    L'emprunteur reçoit les fonds sous forme de capital ou de rente, sans remboursement échelonné de la dette.